Création de bijoux dans le Puy de Dôme, Verdiberti (63)

Réparation et transformation de bijoux chez Verdiberti à Courpière


VERDIBERTI

bijouterie . joaillerie . horlogerie

atelier de réparation et de création en Auvergne

Contenu bientôt disponible...

Évence Verdier et Yann Maloberti, bijoutiers-joailliers à Courpière


Evence Verdier

Titulaire d’un D.E.A en Esthétique et Sciences de l’art (1994, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Évence Verdier a d’abord été critique d’art. Membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA) et du Syndicat de la Presse Artistique Française (SPAF), elle a travaillé pendant 12 ans au sein de l’équipe rédactionnelle d’artpress.

L’amour du beau et du raffinement la pousse à collectionner dès son adolescence les perles anciennes, puis elle monte ses propres bijoux à partir de ces pièces archéologiques en les impliquant dans des configurations contemporaines. Dans un esprit de recyclage, ces perles chargées d’histoire retrouvent une actualité et s’exposent sur un corps en marche... Elles revivent plutôt que d'échouer dans une réserve ou l’ombre d’un tiroir !

A 43 ans, elle reprend ses études et devient en deux ans « Bijoutier Créateur Contemporain » (Afedap, 2014) avec l’idée de réaliser des œuvres d’art portables. A personne unique, bijou unique. Un joyau pour soi comme portrait-bijou. C’est la personnalisation du bijou qui l’intéresse. Un bel objet ne se réduit pas forcément à sa plastique, il peut aussi avoir du sens et ce sens contribue à renforcer sa beauté. Le travail sur la forme se fait selon une boussole (un projet) et s'élabore en se frottant à la matière ; là, dans l'idéal, le contenu, le fond devient la forme elle-même.

Selon elle, "le bijou a toujours une gueule d’atmosphère. Il s’inscrit dans l’histoire des formes en même temps qu’il est une source d’émerveillement renouvelé. Formidable moyen d'expression, c'est aussi un fantastique antidote à l’uniformisation et à l’ennui."

Yann Maloberti

Restaurer, voilà son maître mot. Yann Maloberti a d’abord fait ses classes dans la boutique d’antiquités de sa mère, avenue de Thiers à Courpière. Il a appris à révéler la belle patine d’un meuble 18è, un savoir-faire artisanal acquis sur le tas, et été initié au secret de ses pairs. Devenu ensuite paysagiste, il a employé ses qualités de rigueur et de patience, au soin des arbres et l’art de la taille. D’abord, observer. Analyser avant d’agir. Comprendre la manière dont pousse chaque arbre, apprendre à déceler ses spécificités pour mieux intervenir et faire les éclaircies nécessaires à son épanouissement.

Amoureux du bois, et plus généralement de la nature, il l’est aussi des formes cristallines et des pierres précieuses. Et c’est au moment où Évence Verdier obtient son diplôme de Bijoutier Créateur Contemporain, qu’il entreprend à son tour une reconversion professionnelle en bijouterie-joaillerie à l’Ecole Boulle, la prestigieuse école parisienne, dans le but de construire un projet à deux.

VERDIBERTI, c’est d’ailleurs un nom né de l'addition ludique de leur patronyme respectif, le début de Verdier lié à la fin de Maloberti, un nom qui chante comme une nouvelle vie…

A 46 ans, Yann a enfin trouvé le métier qui mobilise toutes ses aptitudes, il s’épanouit dans la diversité des tâches à accomplir. Pour lui, « le métier de bijoutier-joaillier demande une constante capacité d’adaptation et d’invention, un goût prononcé pour la résolution de problèmes techniques, de la curiosité, de la précision, de la minutie et beaucoup de patience… »

Aujourd’hui, Yann restaure les bijoux. Il les observe, trouve des solutions pour leur donner un second souffle. Et puisque les bijoux sont terriblement investis d’affects, il se trouve qu’il restaure aussi un peu le moral des clients !